Le Sourire est l’un des moyens de communication et de partage chez Thema Voyages. Les sites internet nous semblant plutôt tristounets, nous avons voulu ajouter une note de fantaisie et d’humour sur le nôtre. Vous y trouverez des anecdotes insolites, histoires drôles, vidéos, diaporamas plus ou moins en rapport avec les voyages.

Les origines de l

Les origines de l'Ange de Noël...

Un soir de Noël, il y a bien longtemps de ça, le Père Noël se préparait pour sa tournée annuelle, mais il y avait de nombreux problèmes.

Quatre de ses petits lutins tombèrent malades, et les stagiaires lutins ne produisaient pas les jouets aussi vite que les titularisés. Du coup le Père Noël commençait à sentir les désagréments du retard sur son planning.

De plus, Mère Noël dit à Père Noël que sa mère venait leur rendre visite pour les fêtes ce qui énerva un peu plus le père Noël. Il se rendit ensuite à l’étable et découvrit que deux rennes étaient enceintes et que deux autres s’étaient enfuis de l’étable. En plus quand il commença à remplir sa hotte, celle-ci se cassa et tous les jouets se répandirent sur le sol.

Résolument très en colère, le Père Noël décida de se boire une petite goutte de liqueur. En allant la prendre, il vit que les lutins avaient déjà tout bu, alors fou de rage il jeta la bouteille à terre qui éclata en mille morceaux. Pour éviter un scandale de Mère Noël, il décida de prendre le balai pour nettoyer le sol, mais celui-ci avait été croqué par les souris affamées.

Juste à ce moment là, la porte sonne, le Père Noël très en colère va ouvrir, il tombe sur un petit ange qui transporte un arbre de Noël.

L’ange lui dit d’une voix mièvre:
– Joyeux Noël Père Noël, n’est-ce pas un jour merveilleux aujourd’hui, j’ai un joli sapin pour vous, où voulez-vous que je le mette?

C’est ainsi que la tradition du petit ange au sommet de l’arbre de Noël commença…

 

Jean Jacques 2019 Thema VoyagesRubrique animée par Jean-Jacques,

le Responsable de la Communication

Mail :  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

Pour lire la suite, cliquez ICI

Croisière très

Croisière très "chaude"...

C’est un homme riche qui a les moyens d’entretenir une femme et une jeune maîtresse en même temps. Cependant, il est très jaloux et voudrait être sûr que sa femme et sa maîtresse lui restent fidèles.

Aussi, il leur paye à chacune une croisière sur le même paquebot et sans lui, en se disant qu’il les interrogerait chacune à leur retour sur le comportement de l’autre. Il s‘arrange avec son agence de voyages pour que, sans les prévenir, elles aient une cabine proche et qu’elles prennent leurs repas à la même table.

Lorsqu’il retrouve sa femme à la fin de la croisière, il lui demande de raconter le voyage et de décrire les gens avec qui elle était, et incidemment, lorsque sa femme décrit sa maîtresse, il lui demande quel a été le comportement de celle-ci. Elle lui répond :

– Cette femme a un sacré tempérament, elle a couché avec presque tous les hommes du bateau !

Déjà bien refroidi par les révélations de sa femme, notre homme demande à sa maîtresse ce qu’elle a pensé de sa femme. Et la maîtresse répond :

– Oh, cette dame a vraiment eu un comportement exemplaire. Elle est venue avec son jeune et beau mari, et pendant les 15 jours de la croisière, elle est toujours restée à ses côtés.

 

Jean Jacques 2019 Thema VoyagesRubrique animée par Jean-Jacques,

le Responsable de la Communication

Mail :  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

Pour lire la suite, cliquez ICI

Plaisirs aux Caraïbes...

Plaisirs aux Caraïbes...

Pour se reposer, une femme part seule 15 jours en vacances sur une île des Caraïbes. Arrivée sur place, elle se dit qu’une occasion pareille (sans son copain !) ne se représentera plus avant longtemps.

De ce fait, dès le soir, elle sort en boîte de nuit et fait la rencontre d’un bel homme noir. Ils discutent ensemble, boivent quelques verres et terminent la nuit ensemble...

Le lendemain matin la femme lui fait remarquer qu’elle ne connaît même pas son nom. L’homme lui répond qu’il ne préfère pas lui dire, car elle risque alors de se moquer de lui.

 Néanmoins, ils continuent à se voir tous les jours et chaque matin, même histoire, la femme voudrait connaître son nom et lui :

« Non, je ne veux pas que tu te moques de moi ! »

 Arrive le dernier jour, elle insiste : - Écoute, nous ne serons sans doute plus jamais amenés à nous voir, dis-moi comment tu t’appelles ? 

- Promets-moi de ne pas rire…

- C’est promis juré !

- Bon, je m’appelle… Neige !!!

Et là, elle ne peut se retenir et commence à rire franchement. L’homme lui dit alors :

- Tu vois, tu es comme les autres, tu te moques de moi !

- Non, non, ce n’est pas à cause de ton nom que je rigole, mais je pense à la tête de mon copain quand je vais lui dire que j’ai eu 20 centimètres de Neige tous les jours dans les Caraïbes !

 

Jean Jacques 2019 Thema VoyagesRubrique animée par Jean-Jacques,

le Responsable de la Communication

Mail :  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Pour lire la suite, cliquez ICI

Voyage érotique

Voyage érotique

L’histoire se passe dans un train. Dans un des compartiments se trouvent quatre personnes : trois hommes et une jeune femme de toute beauté. La discussion s’engage rapidement entre les quatre passagers, puis, très vite prend une tournure plutôt érotique. D’ailleurs, à un moment, la jeune femme propose :

« Si chacun de vous me donne 10 euros, je suis prête à vous montrer mes genoux… »

Les hommes, sous le charme de la jeune femme et déjà assez chauds sortent tous les 10 euros de leurs portefeuilles. Là dessus, la jeune femme s’exécute et leur montre ses genoux ravissants. La discussion continue, toujours plus érotique, puis la jeune femme relance :

« Si chacun de vous me donne 50 euros, je suis prête à vous montrer mes cuisses… »

Les hommes étant ce qu’ils sont, ils n’hésitent pas une seconde et sortent chacun 50 euros de leur portefeuille. La jeune femme remonte sa robe et leur laisse contempler le haut de ses jambes splendides. Puis la discussion reprend, et cette fois-ci, les hommes ont tombé la veste tant ils sont brûlants. Très vite, la jeune femme leur dit :

« Si chacun de vous me donne 100 euros de plus, je vous montre où j’ai été opérée de l’appendicite… »

Naturellement, tous les trois lui donnent 100 euros de plus, et à ce moment là, la jeune femme se tourne vers la fenêtre, et pointant du doigt un hôpital, elle dit :

« C’est là… »

 

Jean Jacques 2019 Thema VoyagesRubrique animée par Jean-Jacques,

le Responsable de la Communication

Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Pour lire la suite, cliquez ICI

Le Délice Espagnol

Le Délice Espagnol

Un canadien en vacances en Espagne s’installe à la table d’un restaurant.

Tout en sirotant sa sangria, son attention se porte sur une alléchante assiette servie à la table voisine. 

Non seulement cela semble savoureux, mais aussi ça dégage un arôme qui tient du divin...

Il s'informe donc au garçon :

- "Mais quelle est cette merveille que vous venez de servir ?"

Le garçon de répondre :

- "Ah Señor, vous avez du goût ! Ce sont les testicules du taureau du combat de cet après-midi. Un plat d'une délicatesse que l'on nomme le Délice Espagnol !"

Le canadien un peu médusé, lui dit :

- "Après tout, je suis en vacances, servez-moi donc ce régal ! "

Mais le garçon de reprendre :

- "Je regrette Señor. On ne peut servir ce plat qu'une fois par jour, car il n'y a qu'un seul combat par après-midi. Si vous revenez plus tôt demain et que vous êtes le premier à commander... alors, nous pourrons vous réserver ce grand délice."

Le lendemain, le canadien revient, réserve son menu, et, un peu plus tard, il se fait servir ce seul et unique délice du jour.
Après avoir humé son assiette, examiné la présentation et s'être délecté de quelques petites bouchées, il rappelle le garçon et lui dit :

- "Elles sont délicieuses, mais elles sont beaucoup, beaucoup plus petites que celles que je vous ai vu servir hier..."
Le garçon hausse les épaules et dit... 

- "Si Señor. Mais il arrive parfois que c'est le taureau qui gagne !"

 

Jean Jacques 2019 Thema VoyagesRubrique animée par Jean-Jacques,

le Responsable de la Communication

Mail :  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

 

Pour lire la suite, cliquez ICI

  Bienvenue à Rome

Bienvenue à Rome

 Jean-Jacques va chez son coiffeur Nicolas pour se faire couper les cheveux. Comme tous les coiffeurs, Nicolas demande pour lancer la discussion :

- Alors, comment ça va ?

Et Jean-Jacques commence alors à raconter qu'il est content car il va partir en voyage en Italie, à Rome. 

Le coiffeur bondit :

 - ROME !!! Pourquoi voulez-vous aller là-bas ? La ville est sale, polluée, pleine d'italiens. Faut être un peu fou, non, pour aller à Rome ? Et comment allez-vous y aller ?

- J'ai réservé sur Alitalia...

- Alitalia ? Ah ben on peut dire que vous n'avez pas peur.

Des vieux avions, un service inexistant, sans compter les retards... Et où allez-vous descendre à Rome ?

- J’ai réservé à l'hôtel Plaza.

- Ce taudis ! C'est le pire hôtel de la ville ! Les chambres sont petites, le service est indécent et d'une lenteur effrayante. Et pour les prix, c'est carrément du vol. Au fait, pourquoi avez-vous choisi d'aller à Rome ?

- Mon groupe voulait voir le Vatican, et si possible le Pape...

- Ha ! C'est la meilleure ! Vous serez des milliers sur la Place Saint-Pierre, en train de vous écarquiller les yeux pour tâcher de voir une silhouette de la taille d'une fourmi... Ah oui, vraiment, bonne chance pour votre voyage, vous allez en avoir besoin !

Un mois plus tard, Jean-Jacques revient voir son coiffeur pour sa coupe de cheveux mensuelle.

Nicolas lui demande:

- Alors, comment ça s'est passé le voyage ? Je parie que le vol sur Alitalia a été le pire voyage de toute votre vie ?

- Oh non, ce serait plutôt l'inverse. On a eu droit à un bel Airbus tout neuf et on est arrivé à l'heure.

En plus, ils avaient surbooké les places normales, alors ils nous ont placé en Classe Affaire pour le même prix. Les hôtesses étaient très serviables et aux petits soins pour tout le groupe.

- Hummm, et à Rome, ça a dû être l'enfer à l'hôtel Plaza ?

- Au contraire ! Ils venaient tout juste de terminer des travaux de réfection et maintenant, il est considéré comme le meilleur hôtel romain. En plus, eux aussi avaient surbooké leurs chambres, ce qui fait qu'on a tous eu des suites pour le même prix !

- Ah... Mais au moins je suis sûr d'une chose, vous n'avez pas pu voir le Pape !

- Ben, en fait, alors qu'on visitait le Vatican, à un moment, un garde Suisse m'a abordé pour me dire que de temps en temps, le Pape appréciait de rencontrer personnellement quelques visiteurs et il a ajouté que si je le désirais, je pouvais avoir une audience dans un salon particulier. Naturellement, j'étais d'accord et le garde nous a conduit dans un salon.

Après 2 minutes d'attente, le Pape est entré, m'a serré la main et m’a dit quelques mots à l’oreille… 

- Qu'est-ce qu'il vous a dit ?

- Oh pas grand-chose en fait. Il a dit : "Mais qui vous a fait cette coupe de cheveux de merde ?

 

Jean Jacques 2019 Thema VoyagesRubrique animée par Jean-Jacques,

le Responsable de la Communication

Mail :  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

 

 

 

 

Pour lire la suite, cliquez ICI

Recyclage

Recyclage

Durant une croisière, un touriste français prend tranquillement son petit déjeuner : café, croissant, baguette, beurre et confiture. 

Un touriste américain mâchant son chewing-gum s'installe en face de lui. Bien que le français l'ignore, l'américain engage la conversation:

- Vous les français, vous mangez tout le pain ? 

- Oui, répond le français.   

L'américain fait une grosse bulle avec son chewing-gum puis continue : 

- Nous en Amérique, on mange juste l'intérieur. La croûte, on la met dans des containers, on recycle en faisant des croissants et on les vend aux français.

Le français écoute en silence et continue à déjeuner.  

L'américain insiste : Vous mangez de la confiture avec le pain ? 

- Oui dit le français.

Une grosse bulle éclate sur le visage de l'Américain, mais d'un coup de langue habile, il ravale son chewing-gum et continue à mâcher.

- Nous pas, en Amérique, on mange des fruits frais au petit déjeuner. Et on met les pelures, les pépins et les restes dans un container, on les recycle en faisant de la confiture et on la vend aux français.

Le français demande alors :  Faites-vous l'amour en Amérique ?

- Bien sûr, très souvent dit l'américain.

 - Et que faites-vous des préservatifs utilisés ?

- Et bien comme tout le monde, on les jette.

- Et bien nous en France, une fois utilisés, on les recycle dans des containers, on fait des chewing-gums et on les vend aux américains !

 

Jean Jacques 2019 Thema VoyagesRubrique animée par Jean-Jacques,

le Responsable de la Communication

Mail :  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

 

 

 

Pour lire la suite, cliquez ICI

Quelle Générosité !!!

Quelle Générosité !!!

Une petite fille à sa maman :

- Maman, s’il te plaît, peux-tu me donner 2 euros pour un pauvre monsieur qui crie comme un désespéré dans la rue...

- Ah ! bien sûr ma petite princesse au grand cœur. Et qu’est-ce qu’il crie ce pauvre monsieur ?

« Crèmes Glacées, Bonbons, Barbes à papa… !!!

 

Jean Jacques 2019 Thema VoyagesRubrique animée par Jean-Jacques,

le Responsable de la Communication

Mail :  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

 

Pour lire la suite, cliquez ICI

drapeau_fr01.png

Agence de voyages française agréée – Licence de Tourisme IM006100047 –

icon_phone Thema Voyages | Sourire / CONNEXION

0825 959 990
(0.15 € la minute)
Le numéro non surtaxé est
réservé aux clients